Aubervilliers En Lutte

Blog de grève des établissements scolaires d'Aubervilliers

Journée école déserte en Seine Saint-Denis le jeudi 18 février

Posted by aubervilliersenlutte sur 16 février 2010

La FCPE appelle à l’Ecole déserte en Seine Saint Denis, de la maternelle au lycée

Le jeudi 18 février 2010.

Cette année 2010 est marquée par une aggravation des conditions d’apprentissage sans précédent pour nos enfants tant dans le premier degré que le second degré.

L’inquiétude vient d’abord du non-remplacement des enseignants absents dans le 1er degré comme dans le deuxième degré. Depuis la rentrée ce sont des milliers de journées d’absences sans remplacement, ce sont des conditions d’enseignements qui se dégradent au détriment de nos enfants.

L’Education Nationale, une fois de plus, refuse d’ouvrir la liste complémentaire de l’UIFM. Cela est directement lié à la mise en place de la réforme par la masterisation avec suppression de l’UIFM.

Depuis plusieurs mois nous dénonçons la paupérisation des moyens mis par l’Education Nationale, et ce,  malgré nos différentes actions. Le Rectorat persiste dans sa décision de continuer à supprimer des postes d’enseignants mettant en péril  le bon fonctionnement des établissements. Le nombre d’heures de cours non assuré est en augmentation permanente.

Pour ces raisons la FCPE de Seine Saint-Denis appelle les parents d’élèves à ne pas mettre les enfants à l’école  le 18 février 2010.

L’objectif de cette journée est de créer un mouvement départemental unitaire pour exiger dans chaque classe, devant chaque enfant, tous les jours, des enseignants formés.

Nous exigeons aujourd’hui la mise en place d’une Politique Publique d’Education Nationale qui assure la réussite de chaque enfant.

Il s’agit de porter des propositions nouvelles pour un système éducatif  plus juste et plus égalitaire.  Un système éducatif qui réponde pleinement aux besoins de la société, un système éducatif qui dispose à tous les niveaux des moyens nécessaires à ses missions et qui refuse les déterminismes scolaires et sociaux, un système éducatif qui relance la démocratisation de l’accès au baccalauréat, et diminue le nombre de sorties sans qualification.

  • Pour un Service d’Education Public laïque et gratuit, de la maternelle à l’université.
  • Pour la création de postes répondant aux besoins du service public et assurant l’amélioration des conditions d’étude des élèves et de travail des enseignants.
  • Contre la suppression systématique de dizaines de milliers de postes.
  • Pour l’abandon de l’actuelle réforme de la formation des maîtres, de ses textes d’applications concernant la formation
  • Contre le démantèlement des Réseaux d’Aides Spécialisés pour l’Aide aux Elèves en Difficultés !
  • Pour la création d’un véritable pôle d’enseignants remplaçants, titulaires et formés, aux fins de pouvoir répondre dans de bonnes conditions, aux besoins de remplacement de courte et de longue durée.
  • Pour le retrait de la réforme du Lycée Professionnel (bac pro 3 ans)
  • Pour la promotion et le développement de l’école  maternelle
  • Pour l’arrêt de la déstructuration du service public d’Enseignement Supérieur et de Recherche
  • Pour une véritable politique de l’éducation prioritaire qui assure partout le droit à une éducation de qualité et à la réussite
  • Contre les logiques  de  mise en concurrence des établissements et des individus
  • Pour l’abandon de la suppression des cartes scolaires et universitaires

APRES LA JOURNEE DU 30 JANVIER
PARTICIPEZ MASSIVEMENT
A LA MANIFESTATION
LE 18 février à 14 h 00
Du Luxembourg au ministère de L’Education Nationale

L’Ecole Publique n’a pas la vocation de régler tous les problèmes de la société, elle en est une des principales victimes.

La Politique gouvernementale en fragilisant les acteurs de la société civile fragilise l’Ecole Publique.

Protéger et faire grandir la Société c’est protéger et faire grandir l’Ecole Publique.

LE 18 FEVRIER CEST AUTOUR DE CES VALEURS QUE NOUS NOUS RETROUVERONS, POUR L’ECOLE PUBLIQUE, POUR LE DROIT A LA REUSSITTE, POUR L’EGALITE DES CHANCES DE TOUS LES JEUNES DE NOTRE  DEPARTEMENT.

Fait à Bobigny le lundi 15 février 2010.

Publicités

Sorry, the comment form is closed at this time.

 
%d blogueurs aiment cette page :