Aubervilliers En Lutte

Blog de grève des établissements scolaires d'Aubervilliers

Un article de 20 minutes (11/02/2010)

Posted by aubervilliersenlutte sur 13 février 2010

Les profs de l’académie de Créteil en grève: entre 1.500 et 2.000 manifestants

EDUCATION – Ils ont défilés à Paris…

Entre 1.500 à 2.000 enseignants et lycéens de la banlieue est de Paris, selon les organisateurs, ont manifesté jeudi dans la capitale afin de protester contre les réformes du ministre de l’Education Luc Chatel. Parmi eux, les enseignants du lycée Adolphe-Chérioux de Vitry-sur-Seine, dont la grève se poursuit ce jeudi et prend de l’ampleur puisqu’ils ont rejoint l’ensemble de l’académie de Créteil pour la manifestation, partie d’Odéon en direction du ministère de l’Education nationale.

Plusieurs dizaines d’établissements de l’académie de Créteil étaient touchés par la grève. L’académie de Créteil enregistrait jeudi 10,4% de grévistes dans les lycées professionnels, 5% dans les lycées généraux et 12,9% dans les collèges, a-t-on précisé au rectorat.

En Seine-Saint-Denis, «pour le moment 56 établissements sont touchés par la grève» mais c’est un «chiffre provisoire», a précisé Clément Dirson du Snes-FSU 93, assurant que «le mouvement se développe».

23% de grévistes dans les collèges du 93

De son côté, l’inspection académique de Seine-Saint-Denis, recensait jeudi en fin de matinée entre «25 et 27 établissements» du second degré en grève, avec «23% de grévistes dans les collèges», «11% dans les lycées professionnels» et «8% dans les lycées généraux».

Pour Vitry, une assemblée générale se réunira à nouveau vendredi matin pour décider de la poursuite ou non de leur mouvement. Les enseignants du lycée Adolphe-Chérioux, reçus mercredi à l’Assemblée nationale par des députés de gauche, réclament toujours la création de onze postes de surveillants supplémentaires pour leur établissement quand Luc Chatel, le ministre de l’Education, n’en a proposé que neuf mardi.

«Dégradation des conditions de travail et problèmes d’insécurité»

Ces revendications seront ainsi à nouveau au coeur de la mobilisation générale de ce jeudi qui entend protester contre «la dégradation des conditions de travail», les problèmes d’insécurité, de remplacements, les suppressions de postes ainsi que la réforme du lycée et celle de la formation des enseignants.

L’académie de Créteil (qui regroupe le Val-de-Marne, la Seine-Saint-Denis et la Seine-et-Marne) est la deuxième de France par le nombre d’élèves, après celle de Versailles, et l’une des plus défavorisées.

Publicités

Sorry, the comment form is closed at this time.

 
%d blogueurs aiment cette page :