Aubervilliers En Lutte

Blog de grève des établissements scolaires d'Aubervilliers

La journée d’un lycéen avec la réforme Châtel – Analyse de la réforme des lycées

Posted by aubervilliersenlutte sur 10 février 2010

La journée d’un lycéen avec la réforme Châtel

Anaïs est en classe de seconde générale au lycée Maurice Utrillo de Stains. Ce matin, elle commence avec 1h30 de son deuxième «  enseignement d’exploration  » : « méthodes et pratiques scientifiques : science et investigation policière, balistique, analyse d’explosifs ». Elle aurait préféré « science et cosmétologie: modifier son aspect », mais cet enseignement d’exploration n’était pas proposé dans son lycée. Elle devra aussi suivre « Littérature et société : figures de l’étranger, indigène, immigré, errant. »

De 10h à 12h, elle a 2h de langue vivante, parfois anglais, parfois espagnol. Elle redoute un peu ces heures de cours : le groupe d’élèves a encore changé pour accueillir des élèves venus de seconde professionnelle, et le professeur va devoir commencer une nouvelle activité pour que tous puissent suivre, sans terminer l’activité précédente dans laquelle Anaïs s’était pourtant beaucoup investie.

A la fin du cours, Anaïs doit se dépêcher : son professeur tuteur l’attend, et comme il a en charge 21 autres élèves en suivi personnalisé, il n’a que peu de temps à lui consacrer. Pendant les 10 minutes de l’entretien, ils cherchent ensemble sur internet la fiche ONISEP (la brochure papier n’est plus distribuée depuis 2010) sur la formation qui intéresse Anaïs : une école de design. Malheureusement, son tuteur ne connaît pas cette école, et ne peut pas la renseigner aussi bien que l’aurait fait le conseiller d’orientation-psychologue, dont le poste vient d’être supprimé. Anaïs devra attendre son prochain rendez-vous, dans un mois, pour en savoir plus…

L’après-midi, elle termine avec deux heures d’accompagnement personnalisé : cette semaine, son professeur principal a proposé au professeur d’histoire-géo de les aider à faire leurs devoirs. Elle espère bien pouvoir terminer son exposé de géo, mais elle n’est pas sûre que le professeur aura le temps de s’occuper d’elle, car les 29 autres élèves de son groupe auront sans doute aussi besoin de lui…

Ses parents, eux, sont inquiets pour son grand frère: après un premier trimestre très difficile en 1ere S, il a décidé de terminer son année en 1ere ES. Malgré un stage, animé par un étudiant en licence 1ere année économie, pour le remettre à niveau pendant ses deux semaines de vacances, il n’a pas rattrapé le niveau des autres élèves. Il va falloir prévoir des cours particuliers payants pour sauver son année.


La suite ici !

Publicités

Sorry, the comment form is closed at this time.

 
%d blogueurs aiment cette page :