Aubervilliers En Lutte

Blog de grève des établissements scolaires d'Aubervilliers

On a besoin de vous !

Posted by aubervilliersenlutte sur 8 février 2010

Un message de soutien, une information utile à nous transmettre, une suggestion d’action, n’hésitez pas à nous laisser un commentaire !

Publicités

25 Réponses to “On a besoin de vous !”

  1. GASTARD said

    Bonjour,

    Bon courage pour votre mouvement. Le collège Joliot Curie de Stains a été fermé aujourd’hui et décidera de la suite du mouvement à donner jeudi midi.

    Lucie

  2. Hauser said

    Bonjour

    De toute mon énergie je soutiens votre mouvement de contestation. Nous devons nous unir pour combattre cette politique désastreuse.
    Je suis ingénieur du son, je peux mettre à disposition mes compétences.
    Enregistrement, traitement, montage du son.

    Cordialement
    CH

  3. lp auguste BOUVET romans sur isére said

    bonjour,
    le lp auguste BOUVET en ZEP vient de voter un mouvement de grève reconductible à 81% pour le 4 mars 2010:
    1-il manque 27,5 h dans la DGH, conséquence: enseignement regroupé en CAP
    2- Agression physique d’un collègue par un élève.
    HASTA LA VICTORIA

  4. David said

    Merci à vous de prendre l’initiative de sauver nos enfants de la discrimination intellectuelle qui de jour en jour s’installe sans plus aucun complexe.
    Bravo pour cette action de désenfumage. J’espère qu’elle fera tâche d’huile pour obtenir une même vraie chance de réussite à Aubervilliers comme à Neuilly.
    L’éducation de nos enfants n’est pas négociable on ne peut pas faire plus avec moins.

  5. Laune said

    Bravo et continuez, ne vous laissez pas décourager

  6. Clara said

    Ca bouge autre part. La semaine dernière, de mardi à samedi, les trois lycées de Pau (64) ont organisé un blocus et quelques manifestations. Jeudi une autre manifestation lycéenne est prévue et vendredi soir (20h, donc en dehors de quelques horaires de travail que ce soit) une retraite au flambeau doit se dérouler sur une des places principales.

  7. Durand patrick said

    Salut à tous,ancien élève de « paul Doumer » maintenant Diderot et fils de prof du même etablissement,et de plus par la suite à H.Wallon,je soutiens votre mouvement,même si cela fait 40 ans que je n’y suis plus.N’oubliez pas que sur ces bans d’école ont stagné;Mouloud Aounit,Jacques Nikkonof etc..il en sort de bon éléments quoique en déplaise aux nerveux plein de tics au pouvoir

  8. Budoc said

    Bonjour,

    Prof de technologie en STI ou nous sommes gravement menacés par cette réformes qui méprise élèves et fonctionnaires, et dans l’apathie généralisée cela fait chaud au cœur de voir un peu de combativité.

    Enfin, ça bouge!

    Merci et ne lâchez rien.

  9. Bon courage pour cette lutte ! Bonne idée ce site.

    D.R. (un collègue du lycée Jean Zay d’Aulnay-sous-Bois qui aimerait bien que son établissement finisse par en faire autant…)

  10. Daniel Estevez said

    Bravo pour cette action indispensable !
    Ce sont des principes fondamentaux de la solidarité et de l’éducation qui sont touchés : en diminuant depuis plusieurs années les postes de surveillants on prive les élèves d’une présence structurante pour eux, on prive les étudiants de pouvoir mieux parvenir à leur autonomie financière, on prive les jeunes de s’occuper des jeunes, d’être utiles à l’accueil des autres et d’accéder ainsi à une vision plus humaniste de la société, et puis on abandonne les enseignants qui à leur tour sont contraints, de fait, d’abandonner leur métier.
    Aujourd’hui, chacun s’aperçoit que supprimer des postes de surveillants et d’éducateurs ce n’était pas un simple problème technique de moyens mais un problème de principe d’éducation. Les syndicats « gestionnaires » sont ici très coupables, pour le moins d’incurie.

    Avez-vous pris contact avec les enseignants résistants pédagogiques ? Cela me paraît nécessaire : http://resistancepedagogique.org/site/

  11. Tristan said

    Bonsoir !

    Je ne lis que d’excellentes nouvelles sur ce blog : la mobilisation semble s’étendre en dehors du 93 et le mouvement sort de l’ombre. Pour contribuer modestement à faire progresser la mobilisation sur le plan médiatique, nous avons créé un groupe sur Facebook que l’on trouvera ici :
    http://www.facebook.com/home.php?#!/group.php?gid=291898109325

    Soyez nombreux à le rejoindre et à proposer à vos connaissances d’en faire autant !

    A bientôt !

  12. alex said

    Bravo à tous ! Ca fait plaisir de voir qu’il y a encore des gens prêt a se battre pour des meilleures conditions de travail ! J’admire aussi votre démarche d’étendre le mouvement a d’autres établissements c’est une trés bonne technique de lutte .

    merci pour votre courage et bonne chance !!
    un lyonnais en colére

  13. Marie-Pierre said

    A cette heure, peu de grévistes connus pour demain au collège Jean Jaurès de Saint Ouen. Mais cela suffit pour que l’on puisse mettre notre établissement sur la liste des bahuts mobilisés.

  14. Mathilde said

    Bonjour à tous,

    état de la mobilisation au collège Michelet de Saint-Ouen :

    – Mardi 9 février : la grève a été votée en AG. 17 collègues mobilisés sur 32.

    – Jeudi 11 février : 97 % de grévistes.

    Nous avons besoin de personnels supplémentaires pour la surveillance et l’encadrement des élèves. D’autre part, nous nous élevons CONTRE la réforme du lycée et celle du statut des enseignants stagiaires.

  15. Jean-Charles said

    Bonjour,

    enseignant au collège Jean ZAY à Bondy, je viens vers vous de la part de mes collègues. Nous nous sommes réunis aujourd’hui et avons voté (32 voix/42, nous sommes une soixantaine d’enseignants en tout) pour une grève dans notre bahut mardi 16 février, pour réfléchir ensemble, organiser une assemblée générale dans l’établissement et pour préparer le conseil d’administration du soir qui aura comme sujet la DHG. Nos revendications : arrêt des réformes Chatel, suspension de la mastérisation, rejets des nouveaux dispositifs (PDMF, histoire des arts, socle de compétence), réforme du lycée et de l’orientation, DHG.
    Nous voudrions dialoguer avec vous, voire vous rencontrer. Il nous semble indispensable que des échanges aient lieu entre les établissements pour faire de l’information, et préparer des actions communes.
    Serait-il possible que nous nous rencontrions au collège mardi ou un autre jour pour en parler ?
    Je pense que nombre de collègues peu motivés par le mouvement apprécieraient un regard extérieur tant nous sommes le nez dans le guidon à régler les problèmes quotidiens.
    Merci de votre lecture et n’hésitez pas à m »envoyer un message.
    Cordialement
    jean charles

  16. rebai said

    bonsoir à tous,

    je suis assistante d’éducation au collège Rosa Luxemburg et étudiante à l’Iufm de Saint Germain en Laye et je peux vous dire que je suis très en colère et franchement déçue de l’éducation nationale !!!

    je n’ai plus confiance en elle et en ses soit-disant capacités à former des futurs citoyens responsables ! quand je pense qu’on nous envoie faire des stages en responsabilité dans des classes seuls alors qu’on n’a pas le concours (crpe) en poche et qu’en plus on nous demande de mentir aux parents d’élèves sur nos statuts pour ne pas soulever des tollés !!!!!

    et quand je vois dans le collège où je travaille toute cette violence qui se déchaine entre les élèves, sur nous et sur le corps enseignant, je me dis qu’on va droit dans le mur si rien n’est entreprit maintenant!!! on doit tous descendre dans la rue et hurler notre colère au gouvernement parce que il y en a marre de cette hypocrisie!!!! qu’ils viennent un peu dans notre bahut et voir comment ça se déroule une « journée ordinaire » !!!!

    merci pour votre soutien.

    une cocotte minute qui va pas tarder à exploser…

  17. sarah said

    Bonjour,

    Je vous félicite pour vos actions qui redonnent un peu d’espoir après moult manifestations sans lendemain. J’espère que ce mouvement s’étendra et ne s’arrêtera pas avec les vacances. A ce sujet, nous sommes nombreux à vouloir voir entrer le 95 dans le mouvement. Pour notre part, nous essaierons de mobiliser les troupes la semaine prochaine au lycée Simone de Beauvoir (Garges-lès-Gonesse). Y-a-t-il d’autres établissements de la zone prêts à bouger ? Des AG de bassin prévues ?

  18. Pascal said

    Bravo pour votre mobilisation.
    Nous savons que les problèmes sont exacerbés dans votre académie mais la casse du système éducatif par Chatel inquiète aussi ailleurs.
    Que le ministre ne compte pas trop sur l’essouflement avec les vacances de la zone C. La zone A, qui vient de commencer ses vacances, se prépare à prendre le relais.
    Tenez bon !

  19. Mel said

    J’ai quitté le 9-3 depuis deux ans, mais vous restez ma famille professionnelle.
    Bon courage, nous sommes derrière vous, le mouvement peut et doit prendre de l’ampleur, tenez-bon !

  20. m@mmuth said

    On vous soutient ici:
    http://www.fabula.org/actudebats.php

  21. Catherine said

    Bonjour, enseignante dans un lycée lyonnais pas vraiment combattif et déjà en vacnces, je dis bravo à votre action. Je suppose que vous êtes déclarés grèvistes, comment faites vous question pépettes? Quelle est la position des syndicats devant votre mouvement ? Combien êtes vous en grève ?
    Tenez bon et faites savoir comment vous aider.

  22. Cassan said

    Bonjour,

    ce message pour porter à votre attention le fait que demain soir, mercredi 17 février à partir de 19h, aura lieu une réunion d’information des parents à l’annexe de la mairie de villepinte, à l’initiative des professeurs du lycée jean rostand.

    EDUCATION NATIONALE EN DANGER :

    POURQUOI NOUS SOMMES EN GREVE

    53 établissements en grève mardi 9 février. Un mouvement qui rassemble écoles maternelles, primaires, collèges et lycées :

    Depuis une semaine, un mouvement de grève a commencé et s’étend en Seine-Saint-Denis :

    Aubervilliers : Collèges Péri et Diderot, lycée Le Corbusier

    Pantin : Collèges Jaurès et Lolive; lycée Simone Weil

    Stains : Lycée Maurice Utrillo

    La Courneuve: Lycée Jacques Brel

    Villepinte : Lycée Jean Rostand

    Epinay sur Seine : Collèges Robespierre et Vigo, lycée Jacques Feyder etc.

    Plusieurs écoles primaires et maternelles sont aussi en train de rejoindre le mouvement : Vallès, Louise Michel…

    Les raisons de la grève :

    – Suppression de 45 000 postes depuis 2007; 16 000 autres postes supprimés à la rentrée 2010; 80 000 en tout d’ici 2012: un véritable plan social, alors que le nombre des élèves augmente!

    – Dégradation des conditions de travail : classes surchargées, absence de remplacements, manque de personnel d’encadrement et de vie scolaire avec des conséquences qui peuvent s’avérer dramatiques

    – Diminution des moyens dans les établissements à travers la baisse des heures allouées.

    – Réforme Châtel des lycées : mise en concurrence des établissements et inégalités accrues, orientation floue, réduction des horaires. Le gouvernement tente de faire passer la réforme en dissimulant la perte du nombre d’heures (donc de personnel) la première année, pour mieux les réduire les années suivantes, comme cela a déjà eu lieu avec la réforme des lycées professionnels.

    – Réforme du statut des collèges et lycées : plus de pouvoir donné au chef d’établissement, perte de pouvoir des Conseils d’Administration = moins de démocratie à l’école. Le chef d’établissement choisit selon son bon vouloir la répartition d’un tiers des heures allouées à l’établissement!

    – Atteinte à la formation des professeurs stagiaires placés dès la rentrée et sans formation 18h devant élèves (de 3 jusqu’à 6 classes!); et remplacés durant des périodes de formation par des étudiants (parfois dans une autre discipline que celle de leurs études!).

    – Casse de l’école publique au profit du privé : diminutions des postes dans les concours de l’Ecole publique; augmentation des postes pour les écoles privées.

    RDV pour en parler :

    MERCREDI 17 FEVRIER

    19 H, ANNEXE de la MAIRIE de VILLEPINTE ( salle des Tilleuls)

    Les enseignants du Lycée Jean Rostand de Villepinte

  23. Olivier said

    Bonjour,

    Ce mercredi 10 mars, un premier rassemblement à Bourg-en-Bresse (Ain) devant l’I.A. pour protester contre les DHG. Nous avons rebaptisé plusieurs établissements en leur attribuant des noms de circonstance (collège du non et du re-non ; collège du grand sabordage, collège de l’huppe plumée, etc…) Photos de la manif sur http://collegedevonnas-enlutte.blogspot.com. Davantage de monde attendu vendredi pour la manifestation académique dans les rues de Lyon.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :