Aubervilliers En Lutte

Blog de grève des établissements scolaires d'Aubervilliers

Article du Parisien (05/02/2010)

Posted by aubervilliersenlutte sur 8 février 2010

L’exaspération des profs

Une quinzaine d’établissements sont mobilisés contre la réduction des moyens, la violence, la réforme Chatel… Une manifestation était organisée hier à Aubervilliers.

BÉRANGÈRE LEPETIT | 05.02.2010, 07h00

« L’école licencie Sarkozy ! » Bien décidés à se faire entendre, munis de parapluies colorés, de sifflets et de poêles, près de 150 personnes, professeurs des établissements en grève du département mais aussi lycéens et parents d’élèves, se sont rassemblées hier vers 14 heures devant la mairie d’Aubervilliers avant d’organiser une manifestation improvisée. L’annonce faite la semaine dernière par le rectorat des moyens alloués à la rentrée 2010 a été le détonateur de cette grève, partie lundi dernier du lycée Henri-Wallon d’Aubervilliers avant de gagner les autres établissements.

Si les revendications se concentrent sur le manque de moyens et les conditions difficiles d’enseignement dans la Seine-Saint-Denis, la mobilisation est liée à un ras-le-bol général, à la montée de la violence, aux agressions à répétition, au contexte social particulièrement difficile. « On demande aussi le retrait de la loi Chatel et du décret sur la mobilité des fonctionnaires », souligne une enseignante du collège Henri-Wallon.
Hier, en plus de la cité scolaire Henri-Wallon et du lycée Alfred-Costes de Bobigny
(voir ci-dessous), au moins quatorze autres établissements, les collèges Gabriel-Péri et Diderot à Aubervilliers, Fabien à Saint-Denis, Jean-Jaurès à Pantin qui est resté fermé hier toute la journée , Jean-Baptiste-Clément à Dugny, Pierre-Sémart à Drancy, Politzer, Marais-de-Villier et Jean-Moulin à Montreuil, les lycées Le Corbusier et Jean-Pierre-Timbaud d’Aubervilliers, Paul-Eluard de Saint-Denis, Marcellin-Bertelot à Pantin, Flora-Tristan à Noisy-le-Grand étaient concernés, au moins partiellement.

Des préavis de grève sont lancés pour lundi et mardi aux lycées Utrillo de Stains et Jacques-Brel de La Courneuve. Certains parents d’élèves se joignent au mouvement à l’appel de la FCPE. Une journée École déserte est organisée aujourd’hui à la cité scolaire Henri-Wallon.

Publicités

Sorry, the comment form is closed at this time.

 
%d blogueurs aiment cette page :